Les bienfaits de la monodiète

Ce que la monodiète m’a apporté

Cela fait maintenant quatre ans que je pratique régulièrement la monodiète. Elle compte parmi les nombreuses méthodes auxquelles nous avons recours en cure de détoxination. Comme le jeûne ou les diètes ciblées, elle a pour but d’alléger et de simplifier la digestion, en ingérant un seul et unique aliment pour un temps donné. Cela peut être un fruit, un légume, une céréale, un jus. On choisit l’aliment et la durée en fonction du terrain et des objectifs recherchés.

Pommes, bananes et statuette dieux indou
Monodiète d’avril 2022 – bananes pour Madame, pommes pour Monsieur

L’énergie qui était employée par le corps pour digérer est alors réutilisée au profit d’un auto-nettoyage des organes, des humeurs (sang, lymphe, sérums extra et intracellulaire) et des tissus. C’est donc un moyen de libérer et d’alléger le corps du surplus de toxines qui entravent son fonctionnement. En naturopathie, nous considérons la toxémie – l’accumulation de toxines à l’intérieur de l’organisme – comme la base physique de tous les déséquilibres.

Au début de mon parcours, je pratiquais la monodiète quelques jours avant mes règles, plusieurs mois par an, pour « profiter » de l’évacuation de la muqueuse utérine et maximiser la sortie des toxines. A l’époque j’étais toute jeune maman, j’allaitais encore ma première fille, et la monodiète m’a permis de nettoyer mon organisme en douceur et en profondeur. Aujourd’hui, je la pratique si je ressens le besoin d’alléger la digestion, ou encore en cas de maladie bénigne (rhume, grippe etc.), ou encore pour accueillir le changement de saison (printemps et automne). Après plusieurs années de pratique, je peux dire que la monodiète – en complément d’autres techniques et changements d’hygiène – m’a permis de réguler plusieurs des déséquilibres dont je souffrais : règles douloureuses, hyperthyroïdie, infertilité.

Les bienfaits

J’aime pratiquer et conseiller la monodiète car malgré l’effort et la discipline qu’elle demande, elle demeure plus « douce » que le jeune pour initier un parcours en naturopathie, que l’on souhaite préserver sa vitalité ou retrouver un équilibre perdu. En voici quelques uns des bienfaits :

  • Au niveau physique : allège la digestion, facilite la perte de poids dans un objectif de santé et de bien-être, soutient les efforts naturels de détoxination fournis par le corps.
  • Au niveau énergétique : chasse la fatigue, favorise le regain d’énergie, le sommeil réparateur.
  • Au niveau psycho-émotionnel : invite au repos, à la détente et au lâcher prise, des conditions idéales pour faire remonter à la conscience des émotions enfouies et des pensées sources de souffrance, afin de s’en libérer. C’est le moment idéal aussi pour formuler et ancrer, jusque dans nos cellules, de nouvelles intentions.
  • Au niveau spirituel : favorise la reconnexion à l’âme ou à l’inconscient.

Réussir sa monodiète

Pour réussir sa monodiète il faut bien la préparer. Comme pour toute cure de détoxination, une « descente alimentaire » sera nécessaire pour éviter les crises curatives : certains aliments inflammatoires seront supprimés de l’assiette durant les jours précédant la monodiète. Les émonctoires (organes filtres chargés d’éliminer les toxines) seront également activés pour faciliter l’évacuation fluide et rapide des déchets.

Pour réussir sa monodiète, il faudra aussi bien assurer l’après, ce que l’on appelle la cure de revitalisation. Elle est plus importante que la monodiète elle-même, pour combler les carences occasionnées par la détox et donner à l’organisme les nutriments essentiels dont il a besoin pour se régénérer. Pour une monodiète d’une journée, il faudra envisager une revitalisation de deux jours. C’est souvent la revitalisation qui peut être plus difficile à tenir.

Enfin, il faudra se réserver un temps pour soi privilégié (le moins de contraintes possibles) et prévoir des activités simples et ressourçantes : marches dans la Nature, yoga doux, bains chauds, spa, lecture, écriture.

Il est possible d’organiser une monodiète seul(e) chez soi, même si je vous recommande fortement de vous faire accompagner pour éviter les désagréments (je propose des accompagnements individuels à distance). Si votre agenda et vos finances vous le permettent, je vous conseille sincèrement de vivre votre première expérience au sein d’un groupe.

Une cure de détoxination est souvent un rendez-vous particulier avec Soi : il est courant de ressentir une hyperémotivité, une fragilité au cours du processus. Le vivre entouré(e) d’un groupe bienveillant et accompagné(e) de thérapeutes permet de faciliter les processus de libération émotionnelle et de dialogue avec l’inconscient. Un magnifique cadeau pour repartir plus légèr-e et avancer sereinement dans sa vie.

N’hésitez pas à m’écrire pour toute question.

Prenez soin de vous.

#monodiete #detox #naturopathie #energie #aixenprovence #forcalquier #ongles #banon #provence #hauteprovence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s